• اخر الاخبار

    Dossier spécial : l'impunité


    Tunisiabook :  l'impunité sera l'objet de notre nouveau "Dossier spécial" de la semaine. Depuis le 17 décembre 2010, la Tunisie vit sous le rythme de l'insurrection contre la corruption, l'inégalité, ... et d'autres injustices commises par l'Etat et ses fonctionnaires, le parti en pouvoir et tous ceux qui profitaient du système.
     Est-il possible aujourd'hui de pouvoir construire la "Tunisie Nouvelle" sans parler ou débattre de l'impunité qui régnait? Sans débattre de cette question et de cette pratique qui risque de biaiser la transition démocratique en Tunisie et de renforcer le sentiment populaire que rien n'a changé?

    Mais commençons par la définir : 
    A. − Absence de punition, de châtiment. Garantir l'impunité à quelqu'un, jouir de l'impunité; impunité absolue, totale, légale; l'impunité enhardit qqn. 
    Trois causes les favorisent [la cupidité, l'intérêt], le secret, la liberté sans frein, et la certitude de l'impunité (Robesp.Discours, Subsist., t. 9, 1793, p. 114). Il apparaît, maintenant, que la terreur qu'on veut nous inspirer aurait pour unique résultat de laisser dans l'impunité les fautes et les crimes de ceux-là mêmes dont la fonction est de défendre la patrie (ClemenceauVers réparation, 1899, p. 178) :
    1. Le but de cette immunité est de permettre l'expression la plus totalement libre qu'il soit possible de la volonté nationale au sein du Parlement. Dans cette voie, l'immunité va aussi loin qu'il est possible, puisqu'elle assure l'impunité à des infractions, à des délits, dès lors qu'ils sont commis dans l'exercice des fonctions parlementaires...VedelDr. constit., 1949, p. 402.
    ♦ Avec impunité, en toute impunité. Synon. impunément (v. ce mot A 1). Ils pouvaient opprimer avec impunité, et tuer sans péril l'homme du peuple (CondorcetEsq. tabl. hist., 1794, p. 97). Il rencontrait tous les jours des gens qui roulaient en huit ressorts, pour avoir en toute impunité dérobé et exploité ses secrets (MiomandreÉcrit sur eau,1908, p. 115).
    − P. ext. Absence de danger, état de celui qui n'est pas exposé à des conséquences fâcheuses. Synon. sécurité.[Desindividus, capables de supporter longtemps les orgies avec une véritable impunité corporelle (ComteCatéch. posit., 1852, p. 283). Ils [les mouvements intérieurssont honteux et prudents. Le moindre regard les fait fuir. Ils ont besoin, pour s'épanouir, d'anonymat et d'impunité (SarrauteÈre soupçon, 1956, p. 100).
    B. − [Constr. avec un compl. prép. de désignant une pers. ou un acte] Caractère impuni de quelque chose, quelqu'un; ce fait. L'impunité des scélérats, d'un crime. L'impunité du banditisme soi-disant politique est notre danger public. L'ordre est désarmé (AmielJournal, 1866, p. 509). Chacun sait qu'il s'est rendu coupable de forfaiture et (...) son impunité est un défi aux lois (ClemenceauVers réparation, 1899p. 309) :
    2. ... il savait le rôle du bandit, traître, voleur et assassin! Un instant, il fut sur le point de retourner là-bas, de le dénoncer, de le faire fusiller sur les corps des trois autres. Ah! cette tristesse, les plus coupables échappant au châtiment, promenant leur impunité au soleil, tandis que des innocents pourrissent dans la terre!ZolaDébâcle, 1892, p. 628.
    Source : http://www.cnrtl.fr/definition/impunité
    • تعليقات بلوجر
    • تعليقات الفيس بوك

    0 comments:

    Publier un commentaire

    Item Reviewed: Dossier spécial : l'impunité Rating: 5 Reviewed By: @HosQuijote_الكيخوتي
    إلى الأعلى